Tessin-Ticino

Le Tessin (en italien : Ticino ; en abrégé TI), officiellement la République et canton du Tessin, le canton est de langue italienne.

Histoire
Durant l’Antiquité, le canton était peuplé par les Lépontes, une peuplade indo-européenne probablement d’origine celtique. La zone ne fut annexée par Rome qu’assez tardivement. Plus tard, Hannibal livre bataille dans la plaine du Tessin contre les Romains, c’est une de ses premières victoires contre cet ennemi.

La Constitution de la République helvétique du 12 avril 1798 créa deux cantons :

le canton de Bellinzone (en italien : Cantone di Bellinzona ; en allemand : Kanton Bellenz), « comprenant les quatre bailliages italiens supérieurs, savoir : le val Lépontin, Blenio, la Riviera et Bellinzone » ;
le canton de Lugano (en italien : Canton di Lugano ; en allemand : Kanton Lauis), « comprenant les quatre bailliages italiens inférieurs, savoir : Lugano, Mendrisio, Locarno et val Maggia ».
En 1803, le canton du Tessin est créé par fusion des cantons, alors distincts, de Lugano et Bellinzone. Les trois villes principales (Lugano, Bellinzone et Locarno) se disputent alors le titre de capitale ; un décret de 1878 fixe définitivement les institutions à Bellinzone.

La première constitution tessinoise remonte à 1830, mais elle a été considérablement modernisée depuis.

Géographie
Le Tessin est le seul canton de Suisse situé entièrement au sud de l’arc alpin (à l’exception de quelques kilomètres carrés au nord du col du Gothard, aux sources de la Reuss). Il côtoie au nord les cantons du Valais par le Col du Nufenen, et d’Uri, dont il est séparé par le col du Saint-Gothard (San Gottardo en italien). Il partage sa limite nord-est avec les Grisons ; au sud et à l’ouest, il est frontalier avec la Lombardie et le Piémont. Le poste frontière de Chiasso, situé à l’extrémité méridionale du canton.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
0 Partages